top of page
  • Photo du rédacteurFlorence

La gratitude, un sentiment bénéfique au cerveau TSA

La gratitude favorise la production d'ocytocine dans le cerveau ... Et autant vous dire que cette hormone, dans le cerveau autiste, est précieuse ! Véritable tampon protecteur et adoucissant contre les hormones du stress et de l'angoisse, l'ocytocine est votre BFF.


Comment ressentir de la gratitude ?


Alors comment se focaliser sur une émotion aussi complexe, quand même certaines émotions simples sont difficiles à identifier ?


C'est en réalité assez simple, la gratitude, c'est ce petit moment magique où vous vous sentez chanceux de vivre quelque chose. Entendre le générique de votre série préférée, prendre un café au soleil avec les oiseaux qui chantent ...


Cela peut prendre la forme des plus petites choses.

Mais encore faut-il les remarquer, et réussir à conscientiser leur présence pour en savourer pleinement les bénéfices.


Une activité pour cultiver la gratitude


Visualiser votre coeur comme un pot. Une grosse jarre, qui se remplit de plein de belles choses. Avec la page à imprimer ci dessous, vous avez un modèle pré conçu, mais n'hésitez pas à créer le vôtre avec votre fibre créative.


L'enjeu ? Remplir le pot de petits riens (une odeur douce, un bon gâteau, un câlin avec votre animal etc ...) et surtout constater à quelle vitesse la jarre est pleine. Puis recommencer.


Le résultat ? Très vite ce sentiment de gratitude favorisera un plus grand optimisme, un plus grand plaisir dans les joies du quotidien, et plus de résistance face aux difficultés liées au TSA.




57 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page